Complications

Complications liées à la mise en place ou à l'extraction du ballon

Outre les complications propres à l'endoscopie digestive haute (perforation ou hémorragie digestive, inhalation bronchique par reflux gastrique, troubles du rythme cardiaque) ou à l'anesthésie, un certain nombre de complications spécifiques à la pose du ballon sont possibles: blessure pharyngo-œsophagienne à l'introduction du ballon, gonflage d'un ballon mal positionné au niveau de l'œsophage ou du duodénum avec risque de perforation.

Complications mécaniques dues au ballon

Des ulcérations de la paroi gastrique pouvant aboutir à une perforation ont été décrites (lourdeur du ballon remplit à 100% de liquide) nécessitant une intervention chirurgicale urgente avec un risque vital. Des obstructions du tube digestif sont possibles en cas de migration ce qui s'observe en cas de ballon insuffisamment rempli ou partiellement dégonflé; il peut s'agir d'obstruction gastrique en cas d'impaction du ballon dans l'antre gastrique ou d'obstruction intestinale nécessitant parfois une intervention chirurgicale. Le risque de ces complications est grandement accru si la durée maximale de six mois n'est pas respectée.

Complications fonctionnelles (effets secondaires)

La mise en place d'un ballon intra-gastrique s'accompagne parfois dans les premiers jours de pesanteurs gastriques, de nausées et de vomissements habituellement régressifs en 2 à 7 jours. Des symptômes de reflux gastro-œsophagien sont également possibles. Ces troubles peuvent être corrigés par un traitement médicamenteux adapté (anti sécrétoires, anti nauséeux). Parfois les vomissements persistent nécessitant l'ablation prématurée du ballon.

Complications métaboliques

Elles sont la conséquence de vomissements incontrôlés ou négligés qui peuvent être à l'origine de déshydratation, d'alcalose métabolique, d'hypokaliémie et d'insuffisance rénale fonctionnelle. L'hypokaliémie peut être responsable de troubles graves du rythme cardiaque avec un risque vital.

Les échecs

L'absence ou le refus d'une prise en charge diététique concomitante à la mise en place d'un ballon intra-gastrique compromettent le résultat sur la perte pondérale. De même, le risque de reprise pondérale à distance de l'ablation du ballon intra-gastrique est d'autant plus important que l'obésité est ancienne et sévère.


Notice d'utilisation